La rédaction du Patriote

Nouvelle carte de l’intercommunalité : Circulez, y a rien à voir !

In Cette semaine dans Le Patriote, n°2306, Politique on 16 décembre 2011 at 10:09

Les grilles du Palais Sarde à Nice sont restées fermées à des manifestants motivés par des revendications légitimes, tandis que sous les ors du bâtiment se jouait l’avenir du découpage administratif du département des Alpes-Maritimes.

 

La Commission départementale de la coopération intercommunale se réunissait une ultime fois en 2011, avant que le nouveau découpage du département ne soit effectivement adopté par 34 voix pour, 11 contre (Francis Tujague, Noël Albin, Gérard De Zordo, Emile Tornatore, André Aschieri, Marie-Louise Gourdon, Patrick Allemand, Marc Daunis, Maxime Coullet, Michèle Tabarot, Henri Leroy), et une abstention (le maire de Cannes Bernard Brochand). Quatre heures de prises de paroles auront suffi à ceux qui le soutenaient pour entériner le schéma proposé par le préfet. A savoir, des Alpes-Maritimes divisés en six différentes intercommunalités : Communauté d’agglomération de la Riviera française étendue à toute la vallée de la Roya, la Communauté de communes du Pays des paillons, la Métropole niçoise (séparant littéralement le territoire en deux parties distinctes), la Communauté d’agglomération de Sophia-Antipolis étendue, les Communautés de communes Cians Var Vallée d’Azur fusionnées, et la Communauté Scot de l’ouest (regroupant notamment des communes isolées : Cannes, Mandelieu, Le Cannet, Théoule).

En force. Le problème, c’est que cela s’apparente à un passage en force. Le vote de vendredi ne reflète pas la position de la plupart des communes. Sur les 163 qui composent le département, 112 d’entre elles ont voté contre en Conseil municipal. 35 syndicats sur 38 ont rejeté le schéma du préfet, et 11 intercommunalités sur 14. Il faut aussi évoquer les référendums organisés à Mouans-Sartoux où dans la vallée de la Roya, et dont le résultat négatif, on s’en rappelle, était sans appel.

Quelle représentation avait donc cette Commission pour que le vote entérine d’une manière aussi nette un projet vraisemblablement rejeté par la population quand celle-ci a pu s’exprimer ? Dehors, sur la place Pierre Gautier, quelques dizaines de manifestants voulaient pouvoir exprimer leurs revendications. Ils n’ont pas pu entrer. « Cette manifestation n’a pas été déclarée, se défendait le préfet Jean-Michel Drevet. Il y a parmi les personnes présentes, continuait-il sans sourciller, des gens qui ont semé la perturbation lors de précédentes réunions, j’ai donc demandé à la police de ne pas les laisser entrer. » Pourtant, la séance était publique. « Oui, il y a du public. » Effectivement. Trié sur le volet. Enième exemple de la tendance actuelle en ce qui concerne des réunions importantes : elles ont lieu en vase clos.

Démocratie galvaudée. Devant les grilles, les manifestants réclamaient une concertation et une reconnaissance de la population. Craignant par dessus tout la réelle perte d’indépendance des communes.

A l’intérieur, le maire de Contes et Conseiller général Francis Tujague proposait un amendement. « Je demande la modification du schéma pour permettre la création d’une communauté de commune de la Roya composée des communes de Tende, La Brigue, Saorge, Fontant et Breil s/ Roya. » Refusé. La Communauté de la Riviera française englobera tout le périmètre.

D’autres, à l’instar du maire de Mouans-Sartoux André Aschieri, penchaient pour un moratoire. Balayé d’un revers de main. L’amendement n’a même pas été soumis à la commission.

En résumé et pour faire très court : la population ne décide pas de son avenir. Ni même les élus d’ailleurs. Seuls quelques privilégiés ont dessiné entre eux la nouvelle carte des Alpes-Maritimes.

RF

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :