La rédaction du Patriote

Un autre festival possible

In Cette semaine dans Le Patriote, Culture, n°2300 on 4 novembre 2011 at 11:45

« Tel un diable hautain planqué entre le sommet du G20 de Cannes et le [Festival] Manca* niçois annuel, le Festival Manké – dixième édition ! –  offre en 2011 une riche mixture (dé)mondialisée, qui met en lumière encore et toujours la marge et les avant-gardes. » Voilà comment les trois fondateurs présentent cette édition. Car le festival Manké, c’est trois artistes-performeurs : Marcel Bataillard, Frédérik Brandi et Kristof Everart. Une réunion d’esprits « insupportables ». C’est ainsi que les a défini Ben Vautier.

Les Insupportables présentent en 2011, la dixième édition de leur festival Manké. Evidemment, toujours à la même période, celle du festival des Manca. N’y voyait pas là une coïncidence fortuite et si vous leur demandez s’il y a un lien, ils vous répondront la formule classique : « toutes ressemblance avec un festival existant… » etc. Insupportables, on vous a dit. Cependant, depuis 10 ans ils proposent des créations et performances artistiques piquantes, déroutantes, originales, impolies, incorrectes…« Indifféremment qualifiés par les braves gens de staliniens de droite, nazis de gauche, crapules pro-Serbes, Corses dégénérés ou snobs incohérents, les trois insupportables, proclamant avec Oscar Wilde que « l’art médiocre est toujours le fruit de bonnes intentions », tentent depuis quelques années de revitaliser la fonction sociale volcanique du happening, en réalisant des interventions musicales, picturales et littéraires qui ne fréquentent le bon goût qu’avec la plus extrême modération. » peut-on lire sur leur site. Tout cela est donc hors des circuits traditionnels et se veut libre de ton, de sujets, de formes. La libre création s’exprime sans aucun filet « hors des frontières de l’UE, de l’OMC et de l’ONU. »

G20Q. Pour cette nouvelle édition (10, 12 et 19 novembre), il y aura des performances (le 10), des performances+ciné-concerts+performances (le 12) et des concerts (le 19). Les trois zigotos insupportables parfois appelés les Guignols Band ou Power Trio en seront bien évidemment avec à côté d’eux : Guignol’s Band, Fabien de Chavanes, Vladimir Poutine&Guest, René Clair, Erik Satie, Provoko Al Fracaso…

Les Insupportables ouvriront le festival avec une performance intitulée « La… Culture. ». Les titres des autres performances et concerts restent énigmatiques mais notre attention altermondialiste se portera sur le « G20Q ? », le « Welcome » (12/11) ou le « New Global Disorder » (19/11), et notre sens du jeu de mot aime bien le « Petit bal perdu » (12/11).

Cela peut paraître n’importe quoi, mais ça ne l’est pas du tout. Bien au contraire, ce festival de musique contemporaine et d’happenings titillent et dérangent les méninges comme il le faut. Il fait rire et c’est rare dans le milieu de l’art et de la musique contemporaine (ou moderne) plutôt coincé.

R.C.

 

*Voir Patriote de la semaine dernière

Plus d’infos sur : http://lesinsupportables.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :