La rédaction du Patriote

Inauguration sous contestation

In Cette semaine dans Le Patriote, n°2295, Social on 30 septembre 2011 at 08:45

Le ministre du Travail Xavier Bertrand est venu inaugurer le nouvel hôpital Pierre-Nouveau à Cannes samedi 24 septembre. Loccasion pour le personnel hospitalier et les syndicats dexprimer leur mécontentement.

Ouvert il y a déjà trois mois, le nouvel établissement de 55 000m² a couté 230 millions d’euros. De l’argent investi dans 845 lits et dans des locaux et équipements ultra modernes, mais pas dans l’embauche. Un manque d’effectifs qui fait toujours cruellement défaut comme ont voulu le faire comprendre les syndicats et personnels hospitaliers présents sur place. « Notre but est de montrer quon est là et quil y a un mécontentement, la manifestation est malheureusement devenue le seul moyen pour nous de se faire entendre » déplore le Docteur Régis Kaphan, délégué syndical des praticiens de l’hôpital de Cannes. En tout c’est 180 personnes (environ 10% du personnel de l’hôpital) qui s’étaient rassemblées au quatrième étage du bâtiment afin de surplomber le lieu du discours du ministre. Des forces de l’ordre étaient présentes en grand nombre pour éviter tout affrontement entre manifestants et le ministre. Un seul mot d’ordre : empêcher les débordements. Pour ce faire, les conseillers du ministre demandent de faire évacuer le quatrième étage (sans succès), interdisent d’accrocher des banderoles ou de parler durant l’allocution.

Les blouses ont le blues. Distribution de tracts « information public », masques sur le visage, les raisons de la fronde du personnel hospitalier sont multiples.  « Avec le nouvel hôpital les conditions d’accueil des patients se sont améliorées, mais pas les conditions de travail » souligne Régis Kaphan. En effet, l’hôpital a désormais plus de surface mais toujours aussi peu de personnel. Embauche fréquente de contractuels, congés annuels repoussés voir supprimés, heures supplémentaires constantes ; les hôpitaux de la région tournent en effectifs minimums (voir Le Patriote numéro 2294). Parallèlement, s’ajoute une pression quotidienne de la part des dirigeants et des patients. Beaucoup de salariés ont l’impression de ne plus faire leur travail. « On investit plusieurs millions dans les locaux mais rien pour ceux qui y travaillent. Pour bien fonctionner il nous faudrait 180 personnes en plus » souligne François Ingalliniera, secrétaire de la CFDT de l’hôpital de Cannes.

Ouverture du dialogue. À son arrivé, le ministre Xavier Bertrand prend les devants. « Surement par manœuvre électorale, le ministre est monté directement nous voir avant son discours pour discuter de nos problèmes » raconte François Ingalliniera. Une démarche qui surprend mais qui rassure le Docteur Kaphan : « il est resté avec nous près dune demi-heure ». Le ministre a ensuite laissé sa place au directeur de son cabinet qui s’est entretenu pendant une heure avec les syndicats. Au final deux promesses : celle de débloquer 3 millions d’euros de l’Agence Régionale de Santé, et celle de revenir soutenir de nouveau le personnel de l’hôpital lors de sa visite au G20 en novembre. Mais faut-il encore que ces promesses débouchent sur des actes. Rien ne garantie que les fonds soient effectivement débloqués ou encore qu’ils servent à l’embauche de personnel. Xavier Bertrand a su séduire le personnel présent, il ne lui reste plus qu’a convaincre.

 

Allan Blanvillain

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :