La rédaction du Patriote

Roya : L’intimidation du préfet

In n°2291, Politique on 31 août 2011 at 17:56

A propos du référendum qu’organisent les communes de Breil, Saorge et La Brigue sur l’intercommunalité, le préfet bombe le torse, et passe à l’intimidation.

 

Ces trois communes ont émis un avis défavorable à la proposition du préfet – contrairement à la Communauté d’agglomération de la riviera française (Carf) et aux communes de Fontan et Tende – et avaient décidé d’organiser un référendum local le 4 septembre. « Or, écrit le préfet, il s’avère, comme l’a reconnu le Tribunal administratif de Nice le 13 juillet dernier, que l’élaboration du Schéma de coopération intercommunale est une prérogative qui m’est propre, que les communes sont invitées à émettre un avis simple, que par conséquent elles ne peuvent, dans ce cadre, prescrire l’élaboration d’un référendum. En conséquence, il n’est donc pas envisageable que deux associations dont les instances dirigeantes sont en partie composées d’élus des communes opposées à ce projet, organisent cette consultation dont l’illégalité est établie. Elles n’en ont ni la compétence, ni la possibilité. » Une menace larvée qui n’est pas passée inaperçue dans cette vallée de l’est. Car si les communes ne le peuvent effectivement pas, des associations en ont toute légitimité.

En guise de réponse pratique, un rassemblement avait lieu dimanche 28 août, réunissant à Breil une bonne centaine de personnes, au cours duquel l’idée du référendum a été maintenue. « Entre le respect de la « loi » et la démocratie, nous choisissons la Démocratie », lançait fièrement au préfet Sylvain Gogois, responsable PCF de la Roya. Les associations Roya-citoyenne et Robila, dont le souhait est de bâtir une communauté de communes à l’échelle de la vallée de la Roya, développent leurs arguments : « L’enjeu essentiel est le maintien d’une mairie avec tous ses services de proximité dans chaque village (…). Notre intégration forcée à la Carf-Menton se traduirait à terme par la mise en place de mairies annexes dépendant de Menton et offrant un service minimum. Mais d’autres risques existent comme la privatisation de l’eau, la perte de maîtrise de la gestion des déchets, et celle de l’aménagement de notre territoire, etc… »

La réaction du préfet ne surprend pas dans le contexte actuel. C’est tout le concept des libertés publiques qui est mis à mal avec cette réforme des collectivités territoriales. « Nous avions alerté il y a quelque temps, rappelle le Conseiller général communiste Francis Tujague, sur les dangers que faisait courir la dérive autoritaire du pouvoir actuel et de ses mandataires locaux. Le Préfet des Alpes-Maritimes vient d’en produire une inquiétante illustration. Amplifions l’expression de notre protestation contre cet abus de pouvoir et exigeons que ces consultations puissent se tenir afin que la démocratie locale ne soit pas bâillonnée et bafouée. » Même soutien du côté du Parti socialiste : « Si un préfet, s’offusque Patrick Allemand, peut être fondé à imposer son interprétation de la loi à des communes souhaitant organiser un référendum local, il n’a pas à dicter leur conduite à des associations citoyennes souhaitant conduire une consultation de la population qui n’aura aucune valeur juridique, à moins que celle-ci soit susceptible de troubler l’ordre public. »

L’idée pourtant toute simple développée autour de ce référendum, c’est que ce territoire appartient à ceux qui y vivent, lesquels doivent pouvoir s’exprimer. « Etes-vous favorable à la création d’une communauté de communes de la vallée de la Roya ? » C’est celle qui sera posée aux citoyens dans les habituels bureaux de vote ce dimanche 4 septembre.

R.F.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :